etat de sante integrale

Depuis 1948, l’OMS définit la santé comme “un état de bien-être physique, émotionnel et social d’une personne” et, par conséquent, ce n’est pas seulement l’absence de maladie.

Notre société traite souvent la maladie comme une entité isolée, sans lien avec notre réalité corps-esprit.

Cependant, la santé intégrale implique un équilibre dans les différents domaines : physique, énergétique, mental, émotionnel et social.

Qu’est-ce que la santé intégrale ?

Nous atteindrons un état de santé optimal si nous adoptons des mesures préventives pour éviter tant les affections chroniques (troubles digestifs, diabète, hypertension, artériosclérose, anxiété, dépression…) que les maladies dégénératives (du système nerveux, ostéo-articulaire…) ou même le cancer.

La prévention commence avant le développement de la maladie, mais peut également être adoptée lorsque la maladie est déjà apparue, dans ce cas, la prévention secondaire, qui vise à améliorer la qualité de vie et à éviter les complications de la maladie.

Dans la santé intégrale, une importance extrême est accordée aux facteurs liés au mode de vie, tels que : une alimentation naturelle et équilibrée, une eau de qualité, une maison exempte de substances toxiques, une respiration nutritive, des pratiques énergétiques physiques et mentales, et la prévention de certains risques pour la santé.

Comment obtenir un état de santé intégrale ?

Une alimentation naturelle et équilibrée

Basé avant tout sur des aliments entiers, non manufacturés, auxquels rien n’a été ajouté, encore moins du sucre !

Nous devons privilégier la consommation de produits frais (légumes, légumineuses, fruits, viande, œufs…), toujours avec une certification biologique qui garantit l’absence d’OGM, de pesticides et d’antibiotiques.

A lire également :  Pourquoi utiliser de la crème solaire en hiver ?

Il est intéressant d’incorporer des super aliments comme les graines, les noix, le cacao ou les algues ainsi que des probiotiques comme le kéfir ou le miso.

Eau de qualité

Il est essentiel de maintenir un pH équilibré dans l’organisme et de prévenir/améliorer les maladies. L’objectif est de consommer une eau exempte de métaux lourds et de chlore et si possible alcaline… pour cela, l’eau du robinet peut être filtrée et ionisée avec des systèmes simples et approuvés par les professionnels.

Une maison sans produits toxiques

L’utilisation sans discernement de produits d’hygiène, de cosmétiques et de nettoyage nous a mis en contact direct, par l’intermédiaire de notre souffle et de notre peau, avec des perturbateurs endocriniens et hormonaux (substances telles que le bisphénol A, les phtalates, le benzène, les parabènes, etc.) que les études associent au cancer et aux maladies chroniques.

La première étape consiste à vider les armoires de nombreux produits superflus, l’étape suivante consiste à simplifier avec des détergents et des nettoyants biologiques, des cosmétiques 100% naturels et des produits d’hygiène personnelle biologiques.

Bien respirer

Notre respiration est la meilleure des nourritures au niveau cellulaire.

Une respiration correcte aide à récupérer et à augmenter la vitalité, réduit ou même élimine les pathologies, est la meilleure médecine préventive car elle évite l’acidification de l’organisme, et nous permet d’éliminer la plupart des toxines (physiques, émotionnelles et mentales) de notre corps.

De nombreuses personnes respirent incorrectement sans en être conscientes, mais cela peut être “réappris” !

Pratiques pour l’énergie physique et mentale

Certaines pratiques sont recommandées pour toutes les étapes et conditions de la vie, car elles sont optimales pour la colonne vertébrale, l’entretien de l’appareil locomoteur et des articulations, ainsi que pour l’amélioration de l’énergie vitale.

A lire également :  Supprimer les complexes grâce à une augmentation mammaire

Parmi ceux-ci, on trouve le yoga et le chi kung, dont la pratique développe un équilibre entre force et souplesse, prête attention à la respiration et aide à stabiliser les fluctuations de l’esprit et à induire la relaxation.

Une autre pratique, comme la pleine conscience, se concentre sur l’esprit en travaillant sur la pleine conscience et est complémentaire des précédentes.

Prévention des risques sanitaires

Tout ce qui a été discuté jusqu’à présent, ce sont les mesures préventives de base pour atteindre une santé holistique : une alimentation et une eau de qualité, une maison sans produits toxiques, une bonne respiration, des pratiques énergétiques et d’équilibrage.

En outre, il existe des compléments naturels qui peuvent nous aider à renforcer cette prévention : probiotiques, multivitamines, minéraux, acides aminés, oméga 3.